Imprimer cette page

À nous la recherche ! Le manifeste

Publications
5 ACTIONS STRUCTURANTES pour soutenir des collaborations universités-communautés porteuses d'égalité

La série À nous la recherche !* a traité des défis particuliers de la recherche partenariale féministe, de l'apport du travail de liaison dans la mutualisation des savoirs et a présenté brièvement l'expérience et les retombées du projet pilote Nouvelles Alliances.

Tirées de cette expérience, des recommandations susceptibles de soutenir des collaborations université-communauté porteuses d'égalité sont reprises dans ce manifeste.
Pour appuyer ce texte de votre signature, en votre nom personnel ou celui de votre organisation / institution / etc. : https://bit.ly/MANIFESTE_RechercheFeministe

NOUS PARTAGEONS

Les groupes communautaires et de femmes sont à l'avant-scène des actions et des diverses luttes pour anéantir les inégalités sociales et économiques qui persistent entre les femmes et les hommes et entre les femmes elles-mêmes.
Ces groupes sont des lieux d'action, de réflexion et de production de connaissances.
Au regard de leur rôle et de leur position, ils soulèvent fréquemment des problématiques émergentes ou tapies dans l'ombre. Ainsi, les activités de recherche ou de transfert réalisées avec ces organismes de premières lignes sont des moteurs dans l'avancement des connaissances pour plus d'égalité.

NOUS RAPPELONS

La recherche partenariale féministe, fruit d'une rencontre entre savoirs expérientiels et théoriques, permet que les nouvelles connaissances produites et les solutions qui en découlent soient mieux adaptées aux milieux impliqués.
De la prise de contact jusqu'à l'étape de diffusion, la recherche partenariale féministe appelle un processus de négociation et d'échange en continu entre les parties. Cette approche est souvent motivée par un engagement mutuel, entre chercheur.es et praticien.nes, qui vise à dépasser un rapport instrumental à la production des connaissances. L'établissement d'une relation de confiance est au coeur de cette approche.
Une expérience de recherche réussie adopte une démarche participative basée sur la reconnaissance mutuelle des expertises de tous les milieux investis dans ce processus de coproduction des savoirs.

NOUS DÉPLORONS

Bien que généralement fructueux, les processus de collaboration et d'échanges entre chercheur.es et praticien.nes ne sont pas exempts de rapports de pouvoir et des effets d'une hiérarchisation des savoirs qui placent généralement les savoirs universitaires au-dessus des savoirs tacites ou d'expérience.
En dépit d'une sensibilité aux rapports de pouvoir, des contraintes organisationnelles et institutionnelles, tant dans les milieux de pratiques qu'universitaires, compromettent une réelle coproduction des connaissances.
En ce sens, une agente de liaison agissant à l'interface des milieux universitaires et des milieux de pratiques, constitue un appui essentiel aux processus de mobilisation, de recherche et d'intermédiation des différents savoirs.

5 ACTIONS STRUCTURANTES POUR SOUTENIR DES COLLABORATIONS UNIVERSITÉS-COMMUNAUTÉS PORTEUSES D'ÉGALITÉ

Afin d'offrir un appui aux collaborations université-communauté porteuses d'égalité, nous réclamons de :

1. Soutenir la mise sur pied et la consolidation d'instances de liaison et de transfert des connaissances entre les universités et les groupes communautaires et féministes afin de développer de façon durable les collaborations universités-groupes de femmes ;

2. Assurer la présence de personnes-pivots au sein des universités pour accueillir les demandes et intérêts de recherche des groupes et dédier leurs tâches au maillage et à l'accompagnement des projets, du démarrage d'une recherche à la diffusion des résultats.

Afin de soutenir la participation des groupes de femmes en recherche nous réclamons de :

3. Mettre en place des mesures de reconnaissance financière pour la contribution des partenaires communautaires et féministes au développement des recherches.

Afin d'appuyer les chercheur.es qui font le choix de la recherche collaborative nous réclamons de :

4. Prévoir des dégrèvements destinés à la recherche partenariale pour reconnaitre ce temps accordé à l'implication avec les milieux ;

5. Accorder un pointage additionnel aux projets partenariaux dans lesquels il est prévu une ressource destinée à la liaison. Les partenaires financiers en recherche octroieraient à ces projets un montant additionnel précisément pour ce mandat d'intermédiation.

 

*Série de publications visuelles et audio diffusées entre mars et mai 2022.
Les balados : https://soundcloud.com/user-657663545/la-recherche-partenariale ; https://soundcloud.com/user-657663545/la-recherche-partenariale-feministe-episode-2 ; https://soundcloud.com/user-657663545/nouvelles-alliances-nos-apprentissages-et-nos-recommandations
Les capsules : https://vimeo.com/685469115 ; https://vimeo.com/695844408